De l’orage (prélude)

« Nous nommons volontiers ces objets sublimes, parce qu’ils élèvent les forces de l’âme au-dessus de l’habituelle moyenne et nous font découvrir en nous un pouvoir de résistance d’un tout autre genre, qui nous donne le courage de nous mesurer avec l’apparente toute-puissance de la nature. »

Critique de la faculté de juger, Kant


Ce trio est une rencontre nocturne : celle d’un astre qui pèse sur trois corps qui résistent. Lars Von Trier est tout proche. Le scénario est posé : une terre blanche, un astre de lumière, trois héros.

L’étoile apporte les signes de la fin mais l’épreuve donne aux corps le poids du mythe et la force des astres.

Interview France Culture / Les Carnets de la création d’Aude Lavigne


Équipe


 Chorégraphie et scénographie

Benjamin Bertrand

Interprétation

Malika Djardi, Sébastien Ledig, Léonore Zur-
flüh

Création vidéo

Patrick Laffont

Création sonore

Joseph Truflandier

Costumes

Sara anderson

Vidéo

Charly Gosp

Publicités