« Rebrousser chemin.

Ca veut dire marcher à rebours mais pas marcher en arrière.

Ça veut dire découvrir les routes trop couvertes de branchages.

Ça veut dire déblayer le sol et affirmer le sang.

 Ça veut dire creuser la terre, regarder les cimes et décrire la lumière.

Ça veut dire revenir à ce point de frontière où la masse d’air chaud rencontre la masse d’air froid,

là où ça commence à gronder

et là où ça ne finit pas de s’éclaircir.

 Ces orages sont nos mémoires qui grondent. »

Benjamin Bertrand

Publicités